OpenStreetMap serait-il devenu crédible ?

Depuis fin janvier 2012, la fondation OpenStreetMap est dans une démarche de promotion auprès des entreprises utilisant Google Maps, switch2osm. Cette démarche est principalement due au changement des règles financières de Google Maps, Google ayant décidé fin 2011 d'appliquer enfin le paiement de son service et l'apparition de publicités.

Depuis cette date mais aussi avant des sociétés sont passées à OpenStreetMap comme base de données géographiques pour leur fond cartographique :

  • Nestoria : moteur de recherche immobilière
  • StreetEasy : Agence immobilière basée à New-York City
  • Fubra : Société de création de site Web
  • Flickr : Solution de partage de photos

Mais aussi :

Mais depuis Mercredi, et la présentation du nouvel iPad, il semblerait bien qu'Apple ait décidé d'utiliser les données OpenStreetMap en dehors des USA pour son application iPhoto. Serait ce le signe qu'OpenStreetMap est enfin crédible ?

Tout d'abord, il semble que l'aspect financier prime dans la prise de décision d'un changement. Mais, comme le montre certaines réactions aux changements 1 2 3 4 5 6 7 8, cela ne peut pas être suffisant.
Car OpenStreetMap ne propose pas le même service que Google Maps. Tout d'abord il n'y a pas d'imagerie aérienne. Ensuite la qualité des données est variable. Certaines zones sont très bien décrites voir mieux décrites que dans Google Maps, par contre d'autres sont des déserts, car la densité des contributeurs n'est pas homogène. Enfin la fondation OpenStreetMap ne garantit pas le service de tuile, il ne garantit que l'accès aux données. Cela signifie que tout changement pour un besoin important nécessite de s'appuyer sur une société tierce (CloudMade, MapBox, 3Liz, etc) ou de créer son propre système.
Par contre OpenStreetMap offre la possibilité de se réapproprier le service cartographique, de créer sa propre identité cartographique ; et toute entreprise qui rejoint le mouvement switch2osm démontre que Google Maps n'est pas la norme des services cartographiques.

Et donc Apple se serait appuyé sur les données d'OpenStreetMap pour créer son propre service cartographique mais cette utilisation n'est pas vraiment officielle car :

  • Apple n'a rien annoncé ;
  • La vérification a été faite par les contributeurs ;
  • Les données datent d'avril 2010 ;
  • Et même si la fondation OpenStreetMap se félicite de cette utilisation aucune ATTRIBUTION n'est présente au sein de l'application.

J'ai donc le même avis que la fondation OpenStreetMap car cela augmente la visibilité du projet, d'ailleurs le nombre de contributeurs a fortement augmenté depuis, mais tant qu'Apple n'aura pas fait de déclaration officielle ni qu'aucune ATTRIBUTION ne figurera dans iPhoto, je resterais sceptique.

Il n'y a qu'une chose qui me réjouit pour le moment de ce nouveau service cartographique, c'est que Google Maps ne soit plus la norme, si il l'a un jour été. Cela nous permet chez 3Liz d'être plus confiants dans la présentation d'OpenStreetMap et dans la possibilité de proposer des services cartographiques dédiés avec une identité cartographique unique pour le client.

Pour en savoir plus :